fbpx

Wonder Woman 1984, Possesseur, Madame Claude… Films en ligne, vous pouvez ou pas cette semaine

Lors de cette crise sanitaire et de la fermeture des cinémas, la rédaction de Figaro vous propose une sélection de nouveaux produits disponibles sur les plateformes de streaming ou de VOD tous les mercredis.

Avoir

Wonder Woman 1984, (l ‘) Amazonie et le capitalisme triomphant

Dans ce deuxième film, nous retrouvons la belle Amazonie de 1984, toujours incarnée par Gal Gadot, qui travaille comme archéologue au Smithsonian Museum. Les temps sont perceptibles. La discothèque explose. Les belles Américaines rugissent dehors dans les rues des métropoles comme au défilé tout chromé. L’apparence dépasse l’être. Le culte du corps est à son apogée. Le capitalisme pénètre par voie intraveineuse dans une Amérique plongée dans le consumérisme à tout prix. À ce moment précis, un mystérieux artefact réapparaît. Cette pierre ornée d’inscriptions latines possède d’étranges pouvoirs magiques. Cela rend les souhaits exaucés. Mais méfiez-vous de quiconque pense être l’esprit de la lampe … Dans le film, la personne qui veut saisir cette martingale trompeuse s’appelle Max Lord. L’acteur Pedro Pascal (qui a regardé le jeune Donald Trump) incarne cet homme d’affaires qui a passé sa vie à se venger du rêve américain. Lord imagine donner à chacun la force de réaliser son souhait le plus cher. Et si nous pouvions exaucer tous les vœux? La question transporte le spectateur au cœur d’une fable moderne dans laquelle l’équilibre géopolitique international ne dépend que de la conscience collective.

Disponible en VOD

propriétaire, deux en un

Fraîchement couronné du Grand Prix du Festival du Film Fantastique de Gérardmer, propriétaire Passer la boîte de cinéma pour passer directement à la VOD. Dans ce deuxième long métrage de Brandon Cronenberg, Tasya Vos (Andrea Riseborough) devient un arroseur qui est aspergé d’une fable schizophrène inquiétante. En tant que membre d’une organisation secrète de tueurs de nouvelle génération, son gagne-pain consiste à prendre le contrôle des autres et à les pousser au meurtre. Ce petit quotidien, déjà difficile à gérer et fait d’assassinats et de technologies de pointe, prend un tournant dramatique lorsque l’héroïne est coincée dans le corps d’un homme (Christopher Abbott) à l’appétit meurtrier beaucoup plus développé que ‘habituel. Une dualité étroite se joue alors entre deux personnalités malades réunies dans une même coquille charnelle.

Disponible sur DVD et VOD

Tu peux voir

Encadrement Britney Spears, #FreeBritney

Le documentaire avait déchaîné les passions outre-Atlantique à la fin de l’année dernière et débarque désormais en France. Durée un peu plus d’une heure, Encadrement gratuit Britney suit l’ascension fulgurante de Britney Spears, mais aussi sa descente aux enfers. Le point de départ? Le mouvement #FreeBritney, Free Britney en français, a été récemment lancé par des fans se demandant pourquoi leur idole est toujours sous tutelle. Depuis 2008, Jamie Spears, le père du chanteur pop, contrôle et gère sa carrière professionnelle, son emploi du temps et ses actifs estimés à 60 millions de dollars. Le film souligne également le harcèlement dont Britney Spears est victime depuis sa création, notamment de la part des paparazzi, mais aussi de Justin Timberlake, son ex-petit ami, qui s’excusera publiquement quelques jours après sa diffusion.

Disponible sur Prime Video

Eh bien chérieNous connaissons la chanson

Catherine Deneuve joue Madeleine, une femme légère. Le film de Christophe Honoré l’est aussi. Tout chante Eh bien chérie: les acteurs, les jours suivants, les images. C’est l’histoire de personnes qui n’ont pas peur de leurs sentiments. Des années 1960 à aujourd’hui on tombe dans les bras d’un médecin tchèque, on se perd de vue, on a une fille, on épouse Michel Delpech, qui est le seul à ne pas fredonner une mélodie (belle idée). Le sort de l’autre a des ailes sur ses talons. Il y a des gifles et des cris, des rires et des réconciliations. Chiara Mastroianni est blonde avec ses yeux grands comme un lac, elle sourit et est perdue. Honoré vieillit en se débarrassant de ses tics et références. D’accord, il y a une autre jeune femme qui rêve d’avoir un enfant avec un musicien atteint du sida. Ok, voyons voir. Ces lacunes finiront par le quitter. En dehors de cela, le charme fonctionne. Pouvez-vous porter un sari sans être marié? Les décalages horaires, plus ou moins la prostitution n’est pas si grave, les blessures se resserrent. On pense à la phrase de Chardonne: tout se termine bien parce que tout finit.

Disponible sur Arte.tv

Éviter de

Madame Claude, une légende qui tombe à plat

De toute évidence, elle avait changé de nom. Fernande Grudet, ça sonnait pire que madame Claude. Elle a fait de même avec ses filles (jusqu’à deux cents). Alors Clarence est devenue Virginie. Sidonie était une exception: elle a gardé son prénom. Le film parle des relations changeantes entre la «femme républicaine» et son élève, qui vient d’une école privée. Une odeur de soufre monte dans le nez. Ah, les escort girls des années 1970! Une véritable légende. Sylvie Verheyde retrace le règne puis la chute de celles qui s’appelaient «la reine des putes». Son film pas surprenant et plutôt décevant, qui était initialement prévu pour une sortie en salles, est disponible sur Netflix, selon Covid.

Disponible sur Netflix

Laisser un commentaire