fbpx

que sont-ils et comment sont-ils classés ?

Le prime manifestations épidémiques du pandémie de COVID-19 en Italie remonte au 30 janvier, lorsque deux touristes chinois ont été testés positifs pour le virus SARS-CoV-2 à Rome. Par la suite, une flambée d’infections a été détectée à partir de 16 cas confirmés en Lombardie le 21 février, qui est passé à 60 le lendemain, les premiers décès ayant été signalés les mêmes jours.

Mais pourquoi parle-t-on de pandémie ? Quels sont les critères de classification des maladies transmissibles ? Et surtout, quels sont-ils ?

Maladies transmissibles

Par « Maladie transmissible » Signifie un maladie dont l’agent causal peut être transféré d’un individu à un autre.

Tout d’abord, il faut distinguer les termes la source, Char, vecteur e véhicule:

  • Il se définit la source la maladie est la personne, homme ou animal, qui élimine les parasites en leur permettant de se transmettre à autrui par voie aérienne, féco-orale, etc.
  • le Char c’est plutôt le sujet qui abrite l’agent étiologique qui ne peut être transmis qu’en cas d’intervention de vecteurs ou d’agents externes (par exemple le paludisme). La définition de réservoir environnemental qui constitue le substrat animal, végétal ou inanimé dans lequel les agents étiologiques peuvent survivre et se multiplier ;
  • le véhicule, ou vecteur mécanique, est le milieu, qui peut être un organisme ou un objet, qui transporte passivement des agents pathogènes (par exemple un capuchon de stylo) ;
  • Un vecteur d’infection, également appelé vecteur biologique ou hôte, est un milieu animé (organisme vivant) qui permet la transmission d’un agent pathogène d’un individu à un autre. L’hôte est essentiel pour la transmission car une partie du cycle de vie du parasite se déroule dans le vecteur lui-même.

Malade et porteur

Un homme ou un animal peut être malade O porteur de la maladie. Au cas où c’est la personne malade manifeste les signes et symptômes de la pathologie. En ce qui concerne je porteurs on distingue : les transporteurs précoce, sani, chroniques e récupérer;

  • je premiers transporteurs ils peuvent être source d’infection sans le savoir car ils ne présentent pas encore les signes et symptômes de la maladie (c’est le cas de nombreuses maladies sexuellement transmissibles comme la gonorrhée dont les signes et symptômes apparaissent environ une semaine après que le germe se soit logé dans le organes sexuels);
  • Porteurs sains c’est le cas, par exemple, des individus atteints de salmonellose qui ne présentent pas de signes ou de symptômes évidents, mais le sujet émet des germes dans l’environnement et peut les transmettre ;
  • Porteurs chroniques dans lequel la maladie ne guérit pas complètement, mais tend à devenir chronique; ils peuvent donc transmettre la pathologie, comme c’est le cas, par exemple, de l’hépatite C ;
  • Porteurs convalescents ceux qui sont guéris mais continuent à émettre des germes. C’est le cas, par exemple, de la rougeole.

Classements généraux

Les maladies transmissibles sont classées en fonction de leur probabilité d’apparition et de la manière dont elles surviennent. Les différentes tendances sont liées à la nature de l’agent étiologique (par exemple difficile à transmettre ou facile à transmettre).

Ces maladies sont divisées en:

  • Maladies sporadiques: ils se manifestent comme des cas isolés à distance du temps et de l’espace. Ils sont soutenus par des germes qui ont du mal à se transmettre. Un exemple est déterminé par la rage transmise par la morsure du chien qui ne montre pas les signes évidents de la maladie car c’est un porteur précoce. Dans ce cas, le germe n’habite que ses mâchoires et peut donc être transmis à quelques personnes ;
  • Endemie: ils se propagent en moyenne et sont dictés par des germes qui ont une capacité de contagion discrète, mais, pour diverses raisons (comme la présence de personnes vaccinées, la résistance de la population, etc.) ils se propagent plus subtilement avec un certain nombre de cas dans l’arc de l’année. Ces maladies sont toujours présentes dans la zone (par exemple la rougeole) ;
  • épidémie: à partir d’un certain nombre de cas, il y a une expansion considérable de ces derniers (par exemple le typhus). Les maladies avec une certaine facilité de transmission sont épidémiques. De telles pathologies, basées sur la nature de l’agent causal, sont divisées en endémique, lorsque le germe est normalement présent sur le territoire, et exotique, lorsque le germe n’est pas normalement présent sur le territoire (ex : choléra en Italie). Si la maladie est exotique, quelques cas suffisent à tirer la sonnette d’alarme, car cela trouve une population non protégée ;
  • Pandémie: C’est une épidémie qui se propage sur différentes zones. Des germes très contagieux favorisent une pandémie, l’exemple le plus classique étant celui du virus de la grippe. Le territoire mondial a en effet été divisé par l’Organisation mondiale de la santé en six zones sur la base d’une certaine contiguïté en termes de santé : Afrique, Europe, Amériques, bassin méditerranéen, Asie du Sud-Est et Pacifique occidental.

Sources:

Laisser un commentaire