fbpx

Petit village ancien

Si la gastronomie est un levier fondamental pour choisir une destination, les terres du Chianti Classico sont en effet le berceau de l’oenotourisme. C’est ce qui est ressorti au cours PrimAnteprima 2021, un événement promu par la Région Toscane et récemment organisé dans la majestueuse Fortezza da Basso, à Florence. Et une combinaison parfaite de vivre, accueil et offre sur mesure gourmand et le Château de Fonterutoli. Près de Castellina in Chianti (Sienne) se dresse un authentique village en pierre, niché dans des bois de chênes et des collines. Ici une voie romaine – continuation de la Via Francigena – traverse un minuscule centre habité composé de maisons aux toits de terre cuite, de quelques boutiques d’artisans et d’un hôtel généralisé. Sur une petite place, il y a aussi l’église de San Miniato, un manoir et non loin des vignes luxuriantes qui cachent à la vue un bâtiment moderne, le Cave Mazzei. Pourtant, dans ces régions, le temps semble s’être arrêté, en effet il s’écoule lentement, surtout si vous recherchez une relation empathique avec la nature (comme le confinement l’a suggéré à beaucoup).



Dans le Chianti Classico, à la découverte du Castello di Fonterutoli et de la Cantina Mazzei : entre hospitalité et expérience œnologique.


© Daniela Marchi
Dans le Chianti Classico, à la découverte du Castello di Fonterutoli et de la Cantina Mazzei : entre hospitalité et expérience œnologique.



Le salon du "Fattoria", structure où se trouvent certaines des chambres et suites du Castello di Fonterutoli.


© Photo de courtoisie
Le salon de la « Fattoria », la structure où se trouvent certaines des chambres et suites du Castello di Fonterutoli.

L’HISTOIRE. Fonterutoli a ses racines à l’époque étrusque (les vestiges d’une nécropole en sont la preuve) et doit son nom à une source appelée Fons Rutolae ou Rutilant. Vers le début des années 1200, deux traités de paix ont été signés ici entre Florence et Sienne qui ont attribué aux Florentins le territoire de Chianti. Et depuis 1435, le village appartient à la famille Mazzei, une ancienne lignée de marchands d’armes comme en témoignent les armoiries dans lesquelles se détachent une couronne et un bras brandissant une masse. Aujourd’hui, parmi les ruelles du village se dresse le château de Fonterutoli, hôtel répandu composé de seize pièces et d’un appartement de trois pièces. « Chaque unité a son propre caractère. Certains présentent des intérieurs avec pierres et poutres apparentes, d’autres ont une touche plus minime. À l’avenir, nous atteindrons vingt-trois chambres et à partir d’octobre, nous serons dans l’affiliation de Luxury Bike Hotels.», déclare Lapo Mazzei, jeune Directeur Retail & Direct Business. Ce n’est pas un hasard si l’un des fleurons de l’hôtellerie est une série de vivre allant des dégustations en cave aux visites en vélo électrique, en passant par les sentiers de randonnée sur les chemins de terre.



Le jardin de l'Osteria di Fonterutoli ombragé par le majestueux mûrier.


© Daniela Marchi
Le jardin de l’Osteria di Fonterutoli ombragé par le majestueux mûrier.

NOURRITURE ET VIN. Aux portes de l’ancien village se trouve le Société d’orchestre, héritage de cet ancien lieu de rencontre de la fanfare du village et encore aujourd’hui un point de rencontre pour les clients de l’hôtel ainsi que pour les habitants et les passants. Bar à vins et petit restaurant, c’est la bonne adresse pour trouver de la charcuterie et des fromages, des vins et les plats les plus simples de la tradition toscane, celui à base de bruschetta et de pappa al pomodoro. Au delà de la route, entouré d’un jardin et d’une terrasse ombragée par un mûrier luxuriant, se trouve laOsteria di Fonterutoli, le temple du chef Matteo Caironi. Ici on se permet gourmandise avec un goût raffiné. Quelques exemples ? Terrine de faisan aux pois chiches moulus et oignons aigre-doux ou médaillons de pintade au céleri-rave aux noisettes et griottes. Les matières premières de la réserve faunique sublimés par le savoir-faire du chef, ils sont le choix idéal pour s’offrir un verre de Les haies, le label le plus emblématique et noble de la Cantina Mazzei.



La cave de la Cantina Mazzei : au fond, l'une des quatre "cadres" qui encadre le sous-sol rocheux sillonné par l'eau de la source locale.


© Photo de courtoisie
Le chai à barriques de la Cantina Mazzei : à l’arrière-plan, l’un des quatre « tableaux » qui encadrent le sous-sol rocheux traversé par l’eau de la source locale.

LA CAVE. Oeuvre de la designer Agnese Mazzei, elle est sur trois niveaux et fait partie du projet Toscana Wine Architecture, un circuit de quatorze caves design et conception. Temple des vins rouges à la personnalité incontestée, cette structure d’avant-garde est le point de jonction d’une production qui s’étend sur 650 hectares – dont 117 de vignobles – et raconte terroire très différents qui donnent de la complexité aux vins. Le travail de l’œnologue et des ouvriers est adapté. Ici, nous nous concentrons sur la vinification des parcelles individuelles pour assurer le maximum de qualité. Sceller une histoire de six cents ans transmise depuis vingt-cinq générations est la figure fascinante de Ser Lapo: c’est lui, en 1398, qui rédigea un document soumettant le vin à la région d’origine, un protocole ante litteram à comparer uniquement à celui de 1716, promulgué par Cosme III de Médicis.



Le jardin devant l'immeuble "Fattoria" du château de Fonterutoli.


© Daniela Marchi
Le jardin devant le bâtiment « Fattoria » à Castello di Fonterutoli.

LE VIN CLUB. Né en 2007, c’est un lieu de rencontre sur le monde du vin, en lien étroit avec le projet de hôtellerie du château de Fonterutoli, «une réalité pour rapprocher le client de notre actualité et un lieu où un jour on pourrait aussi penser à des services comme la mise en place d’une cave propre», poursuit Lapo Mazzei. L’idée est de faire de l’hospitalité et un duo expérience du vin garantir aux membres – Consuls ou Chevaliers les deux manières de vivre le club – privilèges, activités ponctuelles et bien plus encore. Au nom d’une dimension expérientielle sophistiquée.

Info: mazzei.it – ​​​​hospitality@mazzei.it – ​​​​Emplacement Fonterutoli – Castellina in Chianti (Sienne) – Tél.0577/735790



La chambre "Loggia", dans le bâtiment "Fattoria" du château de Fonterutoli.


© Daniela Marchi
La salle « Loggia », dans le bâtiment « Fattoria » du Castello di Fonterutoli.

Vidéo : La réouverture des maisons historiques – Unomattina – 31/05/2021 (RaiPlay)

Laisser un commentaire