fbpx

Le candidat Djimba entend moderniser Natitingou une fois élu président

https://www.modere.eu/?referralCode=1202783

Natitingou, 06 avril 2021 (ABP) – Le candidat au poste de président de la République du Bénin, des Cowry Forces for an Emerging Benin (FCBE), pour l’élection présidentielle du 11 avril, Alassane Soumanou Djimba, a accueilli avec un jubilation populaire, ce lundi soir à Natitingou, lors de sa rencontre tenue au centre local des jeunes, a pris, entre autres, l’engagement de moderniser la ville de Natitingou, une fois élue présidente.

«Population de Natitingou, je suis votre futur président. Le pays se porte mal parce que les enseignants se plaignent, les étudiants se plaignent, les ouvriers sont en colère, il y a trop d’impôts, le pays est gouverné par la rage, la ruse et le rayonnement. Quand on est dans une situation du genre où les populations ont peur, où le syndicalisme est attaqué, où l’électricité coûte de plus en plus cher, où règnent la misère et la pauvreté, où la démocratie ne nourrit pas son peuple, la seule solution est de préparer le peuple. pour l’alternance démocratique », a peint, entre autres, en noir, le candidat Alassane Soumanou Djimba.

Il a ensuite résolu l’ambiguïté sur une soi-disant complicité entre le FCBE et Patrice Talon. « Ceux qui disent que le FCBE est Patrice Talon, ont tort, nous sommes des opposants et nous faisons une opposition modérée et constructive, nous, FCBE, nous sommes contre Patrice Talon, nous sommes contre la rupture, contre la ruse et la rage et nous voulons prendre le pouvoir le 11 avril », a précisé le candidat cauris.

Face à cette population jubilatoire, Alassane Soumanou Djimba, a également exposé son projet de société. « Moi président, à partir du 11 avril tous les réfugiés rentreront au pays, moi président, je mettrai à niveau la fonction d’enseignement, moi président, les filles ne paieront plus la scolarité, moi président je veillerai à ce que le partenariat secteur privé, secteur public, peut créer des emplois, moi le président je vais mettre fin à une économie sortante, il faut des industries modernes pour booster, coton, noix de cajou, soja, quand je serai président, je ferai deux fois plus que ce qui se fait à Natitingou, il y aura des microcrédits pour les femmes », a notamment énuméré la candidate.

Enfin, Alassane Djimba, a invité les populations de Natitingou à sortir le 11 avril pour voter massivement pour le duo Djimba-Hounkpè.

Par ailleurs, il faut noter que l’imam de la mosquée centrale de Natitingou, Chek Nourou Dine Mouhamed Sanni, présent à la rencontre a fait une prière pour la paix au Bénin et la victoire du duo Djimba-Hounkpè.

Avant l’étape de Natitingou, la délégation est passée notamment à Tanguiéta, Cobly et Boukoumbé.

Laisser un commentaire