fbpx

L’avocat d’Harold LeBel a l’intention de subir son procès cet automne

(Québec) La date du procès contre Harold LeBel est fixée à septembre.


Caroline Plante
La presse canadienne

Le député de Rimouski, accusé d’agression sexuelle, a déjà annoncé qu’il choisirait un procès devant juge et jury.

Mardi, son avocat, Maxime Roy, a déclaré que les parties avaient désormais jusqu’au 7 mai pour remplir un formulaire de gestion de cas comprenant la liste des témoins.

Ce formulaire sera remis à la Cour suprême, qui déterminera la durée estimée du procès avant la convocation des avocats le 7 septembre.

C’est à ce moment-là, selon M.e Roy qu’une date sera fixée pour le procès de M. LeBel. Il a déclaré mardi qu’il souhaitait un procès à l’automne 2021.

Harold LeBel a été arrêté le 15 décembre par la police de la Sûreté du Québec (SQ) et expulsé du Parti québécois (PQ) pour la durée du procès.

Le 11 janvier, par l’intermédiaire de son avocat, il a annoncé son intention de ne pas plaider coupable des accusations d’agression sexuelle portées contre lui.

Les actes reprochés à M. LeBel se sont produits en 2017; L’identité de la victime présumée est protégée par une interdiction de publication.

Rappelons que la nouvelle de l’arrestation d’Harold LeBel en décembre a eu l’effet d’une bombe sur la Colline du Parlement, où le député avait une bonne réputation.

Harold LeBel continue de siéger en tant qu’indépendant et lui a assuré qu’il continuerait de servir dans sa circonscription.

Il a informé l’Assemblée nationale cet hiver qu’il ne siégerait pas physiquement au parlement pendant les prochaines semaines et préférerait se concentrer sur son travail de circonscription.


Laisser un commentaire