fbpx

Isabelle Huppert vide son sac

Exclusif – Avec la série vidéo Dans ma dameLa Maison Dior invite des personnalités uniques à révéler le contenu de leur sac. Après Chiara Ferragni et l’actrice américaine Liza Koshy, c’est au tour d’Isabelle Huppert de jouer le jeu.

Quels secrets Isabelle Huppert cache-t-elle dans sa poche? Quels objets de valeur, essentiels ou non, son accessoire contient-il? Que dit cette carte au trésor intime de la femme et de l’artiste? C’est ce que révèle le troisième épisode de la série Dans ma dame. La maison Dior a invité la comédienne française, grande amie du label, à jouer à un jeu vidéo dans lequel elle a vidé sa poche. Un moment de totale spontanéité capté lors du défilé prêt-à-porter automne-hiver 2020-2021 présenté par Maria Grazia Chiuri, directrice artistique des collections femme Dior

Un rouge à lèvres, des pastilles Vichy …

L’actrice a subi deux césariennes (la cérémonie et 1996 et Ce 2017) s’amuse donc à tirer toute une gamme d’objets personnels de son sac Lady Dior, accessoire emblématique de la maison de luxe, qui racontent son histoire et retracent son parcours professionnel. Des choses de tous les jours comme ses pastilles vichy, son rouge à lèvres, un briquet, un miroir poisson ramené de Kyoto au Japon, un pays qu’elle aime, un stylo, un cahier, un portefeuille avec sa carte de billet de cinéma. Mais aussi toute une gamme d’articles promotionnels pour des films ou des pièces de théâtre qui ont marqué sa carrière. Des souvenirs drôles ou émouvants qu’elle raconte avec une joie évidente.

Un souvenir à chaque film

Des feuilles de cigarettes Pell Mell peuvent être trouvées parmi ces souvenirs d’objets de films La mère, le film de Jean-Paul Salomé sorti en 2020, un sachet de chewing-gum Greta, le thriller de Niel Jourdan, le livret de la pièce de Bob Wilson Marie Stuartoù elle joue la vie fascinante et tragique de la reine des Écossais. Une bouteille de whisky gravée Plus fort que les bombes le film dramatique de Joachim Trier, un couteau suisse Rien ne va En hommage à Claude Chabrol, son ami et complice du cinéma, avec qui elle a réalisé de nombreux films, le livre de Tenessee William Le cirque de verrequ’elle a joué au théâtre sous la direction d’Ivo Van Hovel dans le rôle de la mère suffocante. Enfin, elle sort son Golden Globe, pour lequel elle a été récompensée Ce par Paul Verhoeven en 2017 et dont elle est si fière. Une sorte de mini autobiographie en direct.

La rédaction vous conseillera

Laisser un commentaire