fbpx

Culture non annulée : les groupes de performance locaux commencent le voyage de retour | Performance

Avec les nouvelles bienvenues sur les progrès de l’État dans la campagne de santé publique contre les coronavirus, viennent des nouvelles tout aussi encourageantes sur les perspectives de nos festivals de musique classique d’été, ainsi que les annonces de la saison 2021-2022 de nos sociétés automne/hiver/printemps. Les festivals d’été prévoient que des restrictions de capacité à un certain niveau seront en place pour leurs performances. En plus de la réduction du nombre de billets vendus, les clients peuvent également s’attendre à voir une billetterie sans contact (une confirmation d’achat envoyée par e-mail ou SMS à l’acheteur, qui est ensuite numérisée lors de l’événement), des heures d’entrée échelonnées, des représentations plus courtes avec moins d’entractes (sauf à l’opéra de Santa Fe) et en vacillant après la fin de la représentation.

Comme il s’agit d’une situation en constante évolution, vérifiez auprès des entreprises individuelles pour obtenir les informations les plus récentes à mesure que les dates de performance approchent.

Centre des arts de la scène Lensic

Le Lensic est à la fois un espace de location et un présentateur, la plus grande partie de ses événements provenant du côté de la location, ainsi que l’exploitant d’une billetterie qui vend des billets pour de nombreux groupes différents. Lorsque la pandémie a interrompu les performances en direct au printemps 2020, elle a dû procéder à certaines des réductions de personnel les plus draconiennes parmi les groupes de Santa Fe, car il n’y avait pas de source de revenus pour garder le personnel de production et de billetterie employé.

Maintenant, il commence à reconstituer ses effectifs dans les deux domaines. Certains groupes ont récemment loué l’espace pour des sessions d’enregistrement à distance sociale, et le Lensic rouvrira en juin pour des films et des événements musicaux à plus petite échelle, à commencer par des projections de Le magicien d’Oz à 19h les 17 et 19 juin.

Le directeur exécutif Joel Aalberts a récemment déclaré Loisir que « restaurer la confiance dans le spectacle vivant est notre priorité absolue. Lorsque nous avons interrogé nos clients il y a plusieurs mois, la réponse écrasante a été : « Nous serons très heureux de revenir en personne, mais s’il vous plaît, ne faites pas l’erreur de rouvrir trop grand trop tôt ! » 505-988-1234, lensic.org

Performance Santa Fe a annoncé 23 représentations pour sa saison 2021-2022, commençant le 21 septembre avec un récital de piano de Marc-André Hamelin et se terminant le 27 mai avec une performance en duo unique du danseur de claquettes Caleb Teicher et du pianiste Conrad Tao. La portée de la nouvelle saison est légèrement plus petite que les années précédentes, en partie à cause de la perte des récitals vocaux présentés en collaboration avec l’Opéra de Santa Fe au cours des derniers étés.

Les faits saillants de la musique classique incluent le récital entièrement Beethoven de Yefim Bronfman le 22 octobre, une soirée de sextuor à cordes de Brahms, Dvoˇrák et Bruckner le 2 novembre, et un mini-marathon inhabituel d’une soirée des six suites pour violoncelle de JS Bach par Alisa Weilerstein le 27 janvier. L’artiste de cabaret défiant les genres Meow Meow fait ses débuts à Santa Fe le 24 mars, tandis que les offres de jazz de la chanteuse Cécile McLorin Salvant et du Vijay Iyer Sextet ont lieu respectivement les 8 février et 20 mai.

L’offre la plus convaincante est peut-être le 3 avril avec Lucy Negro Redux, une nouvelle pièce de danse avec texte du Nashville Ballet. C’est un réexamen de la « dame noire » des sonnets de Shakespeare par la poétesse Caroline Randall Williams, basée sur la prémisse qu’elle était Lucy Negro, une femme noire qui possédait un bordel à Londres. La partition est de Rhiannon Giddens, une spécialiste de la musique roots américaine qui a remporté un Grammy Award et une « bourse de génie » de la MacArthur Foundation. Ouverture des ventes le 26 juillet. 505-984-8759, performancesantafe.org

Festival de musique de chambre de Santa Fe

Le Chamber Music Festival a annoncé son calendrier de la saison 2021 en juillet, mais a retardé le lancement de la vente de billets jusqu’à récemment. Les commandes ont commencé le 1er juin, des sièges spécifiques étant attribués plus près de la saison, qui commence le 18 juillet et se termine le 23 août.

La première mondiale de Une chanson pour Mahler, un nouvel opéra de chambre composé par le directeur artistique Marc Neikrug, a lieu le 19 août et promet d’être l’un des moments forts du festival. Il met en vedette la mezzo-soprano Jennifer Johnson Cano et le baryton Kelly Markgraf, dans une production réalisée par Doug Fitch. celui de JS Bach Variantes Goldberg sont prévus pour le 21 août dans un arrangement pour trio à cordes. Plus tôt dans la saison, Mark Kosower interprète ses suites complètes pour violoncelle seul, trois le 31 juillet et trois le 7 août.

Compte tenu de la petite capacité d’accueil de l’auditorium St. Francis – 450, dans le meilleur des cas – on peut s’attendre à ce que de nombreuses représentations se vendent en raison des restrictions liées aux coronavirus. « Nous avons commencé à planifier pour ajouter des représentations supplémentaires de certains concerts », a déclaré le directeur exécutif Steven Ovitsky dans une interview. « Lesquels dépendent de trois facteurs : la demande de billets, la disponibilité des artistes et les réglementations en matière de capacité en place au moment où nous devons décider. » 505-982-1890, santafechambermusic.com

La Chorale du Désert a déplacé son plan de répertoire pour les concerts à grande échelle de 2020 à 2021, avec 11 représentations de trois programmes, le tout à la Basilique Cathédrale Saint-François d’Assise. Sa saison s’ouvre le 18 juillet avec Le Juif et le Gentil (18 et 27 juillet, 4 août), mettant en vedette la musique des contemporains du XVIIe siècle Salamone Rossi et Claudio Monteverdi. The Roaring ’20s (23, 25 juillet, 31 août) revient sur un siècle d’œuvres des compositeurs classiques Lili Boulanger, Claude Debussy et Francis Poulenc, et des mélomanes de Broadway Irving Berlin, Cole Porter et George Gershwin. East Meets West (30 juillet, 1, 3, 6 août) met en lumière les styles musicaux contrastés de compositeurs de Chine, du Japon, de Corée et des Philippines, et comprend la première d’une œuvre commandée par la musicienne indo-américaine Reena Esmail.

Le nombre de concerts majeurs est similaire à celui des années passées. Ce qui est différent pour 2021, c’est l’absence d’événements vocaux à plus petite échelle. La directrice générale de la chorale, Emma Marzen, prévoit leur retour en 2022, ainsi que celui d’une autre tradition chorale : le public rencontre et salue les interprètes après chaque concert, victime du coronavirus pour cet été. Ouverture de la billetterie le 1er juin. 505-988-2282 ou desertchorale.org

La plus grande nouvelle de réouverture vient de l’opéra de Santa Fe, qui met fin à sa pause sur la vente de billets pour la saison 2021, après avoir travaillé sur une liste d’attente d’environ 1 400 noms. L’opéra transforme également son parking inférieur en un drive-in pour la diffusion simultanée de toutes les représentations de la saison, à l’exception des deux représentations des scènes d’apprentissage en août. Le son sera diffusé sur une fréquence FM stéréo pour une écoute en voiture.

Aucun billet debout ne sera vendu cette année et les buffets d’avant-première populaires ont été annulés. La société prévoit des remplacements virtuels pour les visites des coulisses et les discussions de prélude avant le spectacle.

La saison d’opéra commence une semaine plus tard et compte une production de moins que d’habitude cette année. Il comprend de nouvelles mises en scène de Mozart Mariage de Figaro (10 juillet au 27 août), Tchaïkovski Eugène Onéguine (24 juillet au 26 août) et Benjamin Britten Songe d’une nuit d’été (31 juillet au 25 août), ainsi que la première mondiale de John Corigliano seigneur des cris (17 juillet au 17 août). La soprano Angel Blue participe à un concert avec l’orchestre de l’opéra le 7 août.

Les billets pour les places dans le théâtre vont de 36 $ à 278 $. Les billets de diffusion simultanée vont de 100 $ à 125 $ par voiture, selon la proximité des deux écrans de projection. Tous les billets seront mis en vente le jeudi 10 juin. 505-986-5900, santafeopera.org

L’hibernation auto-imposée est sur le point de se terminer pour Santa Fe Pro Musica. Il a fait noir pendant toute la saison 2020-2021, à la suite d’une stratégie de réserve de ressources pour l’avenir unique parmi les organisations culturelles de Santa Fe. Ils ont profité de la pause pour devenir le premier groupe automne/hiver/printemps à annoncer une saison et à commencer à commercialiser des billets.

Ses trois piliers traditionnels sont intacts, avec quatre paires de concerts orchestraux au Lensic (25 et 26 sept., 6 et 7 nov. 29 et 30 janv., 30 avril et 1er mai), Noël (18 au 24 déc.) et des événements de la Semaine Sainte (14 au 16 avril) à la chapelle Loretto, et une série de quatuors à cordes à l’auditorium St. Francis (17 octobre, 13 février, 19 février, 6 mars et 27 mars). Les concerts d’orchestre d’ouverture de la saison mettent en vedette la nouvelle directrice artistique du groupe, la pianiste Anne-Marie McDermott, et le chef-pianiste Benjamin Hochman dans un programme Mozart et Beethoven; le finale est la présentation deux fois reportée de l’oratorio de Haydn La création, dirigé par Thomas O’Connor.

La série de quatuors à cordes s’agrandit, avec six, et sa gamme musicale, McDermott rejoignant les quatuors Dover et Borromeo les 17 octobre et 6 mars, respectivement. La présentation de la Semaine Sainte met en vedette le Quatuor Diderot, un groupe d’instruments d’époque, jouant le sublime de Haydn Sept dernières paroles du Christ. Les billets seront mis en vente le jeudi 10 juin. 505-988-4640, sfpromusica.org

La symphonie a pris la voie inverse par rapport à la réponse du coronavirus de Pro Musica, se concentrant sur les vidéos en streaming avec des valeurs de production élevées tournées dans divers lieux extérieurs l’automne dernier et ce printemps. Il revient au Lensic en 2021-2022 pour six concerts orchestraux, ouvrant par un événement ingénieusement programmé le 12 septembre. Il présente l’ensemble de l’orchestre, mais par sections, en commençant par les cuivres en fanfare d’Anthony Barfield, puis en poursuivant avec le vents chez Charles Gounod Petite Symphonie, et les cordes dans les œuvres de Steve Reich et Astor Piazzolla.

Deux événements spéciaux sont particulièrement remarquables. Les 4 et 5 mars, la symphonie et Performance Santa Fe co-présenteront la Martha Graham Dance Company dans sa production emblématique de la pièce d’Aaron Copland Printemps des Appalaches, plus une nouvelle œuvre sur une partition d’Augusta Read Thomas. C’est une occasion de plus en plus rare de profiter d’un spectacle de danse avec un orchestre en direct au lieu de la musique enregistrée.

Le 28 avril, il y a une recréation sur place du concert légendaire à la basilique cathédrale dirigé par Igor Stravinsky en 1960, qui mettait en vedette son Symphonie des Psaumes ainsi que la Symphonie n° 38 de Mozart et la Sinfonia Concertante de Haydn. La programmation virtuelle se poursuivra en 2021-2022 avec deux offres de la série Strata Chamber Music. La vente des billets est actuellement prévue pour le 6 juillet. 505-983-1414, santafesymphony.org

Laisser un commentaire